Colorisation au café

Au début du mandat, la somme de travail et la pression me paraissait si grande, que je me suis dit qu’il allait me falloir beaucoup de café.

J’ai été au café, j’en ai bu un… et ce n’est vraiment pas pour moi.

Je suis tellement pleine d’énergie de base, qu’un simple café me donne de la tachycardie pendant des heures ET me fait trembler la main!

Donc ce café, j’en ai bu un peu, en me disant que j’aimais cette odeur

et j’ai eu l’idée de tester et tremper mon stylo-brush Pentel dedans.

(Oui, j’ose tout, même dans les espaces publics.)

Et là! Oh! Miracle! Le café rend exactement les couleurs des bâtiments de la place Pestalozzi.

Après quelques essais avec: du café soluble, du thé vert, de encre de Chine, des feutres alcool, de graphite aquarellable, voici le résultat en technique mixte:

 

 

 

 

 

 

Dédicace: aux amoureux des vieilles pierres.

PS: ça a embaumé mon atelier d’une odeur de café, même les originaux sentent encore bon.

 Détail de la façade droite – Hôtel de Ville d’Yverdon

 

 

 

Comments are closed.